Les Sentinelles du Climat

0%

Les Sentinelles du Climat

Portail scientifiques

Sont réunis ici l’ensemble des documents issus du programme les sentinelles du climat.

Tome I : Développement d’indicateurs des effets du changement climatique sur la biodiversité en Nouvelle Aquitaine – 2016
Le changement climatique peut devenir directement l’une des principales causes anthropiques du déclin de la biodiversité. Indirectement, il alimentera et amplifiera les autres facteurs de pression impactant la biodiversité.
Pour autant, les réponses adaptatives de la biodiversité restent encore méconnues. Ce manque de connaissance conduit à poser la question suivante : comment évaluer, prédire la réponse de la biodiversité face au changement climatique ?
Nous posons l’hypothèse que les effets du changement climatique sur la biodiversité peuvent être étudiés à partir d’indicateurs, utilisant des espèces ou groupes d’espèces spécialistes qui ont des capacités de déplacements faibles et d’évolutions lentes. Ces espèces choisies et dites « sentinelles » seront les premières à répondre aux variations climatiques locales. Le changement climatique est variable dans l’espace, et les espèces ont des sensibilités différentes en fonction des zones géographiques.
La région Nouvelle Aquitaine est un laboratoire d’étude pertinent qui offre à la fois une sensibilité à l’évolution du climat et une grande diversité d’écosystèmes naturels. Partant du contexte territorial, 18 indicateurs du changement climatique sont retenus dans 5 écosystèmes différents : milieux dunaire, sec, humide, forestier et montagnard.

 

Tome II : Protocoles d’échantillonnage des indicateurs des effets du changement climatique sur la biodiversité en Nouvelle Aquitaine – Version web – 2017 + Annexes
Les recherches sur le terrain des effets du changement climatique sont essentielles pour alimenter des expériences de laboratoires, pour définir des « modèles » d’évolution des espèces, de leurs habitats, pour comprendre les interactions, pour choisir des modèles mathématiques d’agrégation,  d’extrapolation des observations avec les dispersions et les incertitudes associées. Il s’agit de comprendre la relation entre les variations climatiques et la réponse de la biodiversité.
La mise en place de protocoles de suivis à long terme des indicateurs climatiques et biologiques répertoriés, standardisés et adaptés à la problématique du changement climatique est nécessaire. Dans ce cadre, des plans d’échantillonnage de suivis des indicateurs climatiques locaux et de 18 indicateurs biologiques dans les différents écosystèmes de la région Nouvelle Aquitaine ont été élaborés.
Une première campagne de terrain en 2016 a permis la mise en place et le test de ces protocoles qui seront ajustés et optimisés jusqu’en 2021 pour fournir des suivis scientifiques robustes à long terme.
Dans le temps, l’ensemble des données, des informations permet d’alimenter le transfert d’informations vers les acteurs de forces motrices (industriels, exploitants de ressources, politiques, enseignants, grand public…) qui sont les sources de propositions pour mettre en œuvre une gestion, pour appliquer des éléments de réponses dans des politiques environnementales volontaires et avec l’acceptation des différentes parties prenantes.

Tome III : Cadre de la modélisation prédictive des réponses des espèces face au changement climatique – 2017
Dans le cadre de la mise en place de l’analyse des données issues du programme les sentinelles du climat, un premier travail de synthèse bibliographique a été réalisé, permettant de lister et de caractériser différents modèles existants et utilisés spécifiquement dans la recherche sur le changement climatique et ses impacts sur la répartition de la biodiversité. Des articles de revue à impact factor ont été sélectionnés et exploités afin de déterminer leur pertinence pour les indicateurs choisis dans le programme.
Un grand nombre de modèles ont été recensés allant des plus simples aux plus complexes. Chaque modèle possédant ses avantages et ses limites, une combinaison de modèles est souhaitable pour consolider les hypothèses et permettre d’obtenir des cartes prédictives plus fiables. Par conséquent, la modélisation d’ensemble a été considérée comme la meilleure solution pour réduire les incertitudes et les biais. La prochaine phase est de développer et de tester l’outil retenu en intégrant peu à peu les données recueillies sur le terrain pour les analyser et aborder leurs extrapolations.

Tome IV : Ajustement des protocoles d’échantillonnage et analyses exploratoires des indicateurs des effets du changement climatique sur la biodiversité en Nouvelle Aquitaine (version web) – 2017 + Annexes (version web)
Sur le territoire de la région Nouvelle-Aquitaine, une vingtaine d’indicateurs « sentinelles du climat » et des indicateurs météorologiques ont été développés dans 5 écosystèmes particulièrement sensibles au changement climatique. En 2017, trois nouveaux indicateurs ont été ajoutés avec l’extension à la nouvelle région : la Rainette verte, la Vipère péliade, la Cistude d’Europe et de nouveaux sites d’étude des indicateurs sentinelles ont été sélectionnés en Limousin.
Des plans d’échantillonnage des indicateurs avaient été élaborés en 2016. Cette année 2017 a été consacrée aux tests des protocoles scientifiques de suivis de la flore et de la faune sur plus de deux cents sites à travers la région qui seront suivis jusqu’en 2021.
Les premiers résultats exploratoires ont permis l’expérimentation des plans d’analyse sur une année ainsi que l’ajustement et l’optimisation des protocoles pour fournir des suivis scientifiques robustes à long terme.
Essentielles pour l’élaboration de stratégies de conservation, les données de ces suivis doivent être largement diffusées. Pour que chacun devienne acteur du programme, des sciences participatives ont été élaborées sur l’étude de la phénologie d’espèces animales et végétales facilement identifiables par l’ensemble des publics visés.